Les indices qui annocent une fertilité féminine


Dans la vie d’un couple, la fertilité constitue un point important, en particulier lorsqu’on souhaite fonder une famille. Comment savoir si vous l’êtes ou non ? Petit tour d’horizon.

Fertilité, kézako ?

Que ce soit chez la femme ou chez l’homme, la fertilité indique la faculté à se reproduire, autrement dit à procréer.

Ainsi, la fécondité féminine englobe toutes les caractéristiques de même que les signes permettant à la femme d’enfanter. Cela inclut notamment des organes génitaux complets et en parfaite santé, mais aussi une menstruation régulière et normale.

Du côté des hommes, la fertilité indique la capacité de féconder un œuf et donc de concevoir un futur enfant. Ceci implique des organes génitaux en bonne santé et une qualité et quantité appréciable de spermatozoïdes au moment de l’éjaculation.

Fertile ou non ?

Évoquer la fertilité chez une femme ou un homme séparément ne servirait à rien, car les deux partis sont nécessaires pour enfanter. Savoir si vous êtes fertile ou non vous sera donc utile si vous êtes en couple et si vous désirez procréer.

L’infertilité ne peut de ce fait être décelée que si un couple, après avoir eu des relations sexuelles pendant la période d’ovulation de la gent féminine, ne parvient pas à concevoir un enfant. Si au bout de nombreux essais, les deux personnes n’arrivent pas à avoir d’enfant, il est alors temps de s’interroger. Soit l’homme présente une infertilité, soit il s'agit de la femme ou même les deux.

Le test de fertilité

Le test de fertilité

Le test est recommandé par un professionnel quand il a une incertitude par rapport à la fécondité d’un couple. Si deux partenaires ont des rapports sexuels réguliers, que chaque individu est en bonne santé, mais que la conception d’un enfant est impossible, le test s’avère alors indispensable afin de déterminer d’où vient le problème.

Pour l’homme ou pour la femme, le test débute généralement par une consultation permettant de définir et de savoir quelles difficultés le couple rencontre. Celui-ci se poursuit par un bilan médical.

Fertilité et groupe sanguin

Fertilité et groupe sanguin

D’après certaines études entreprises aux États-Unis, il semblerait que le rhésus aurait un impact sur la possibilité pour une femme de tomber enceinte. En réalité, certains chercheurs ont découvert que les patientes du groupe sanguin O détiennent une plus faible quantité d’ovules que celles du groupe sanguin A, qui sont donc plus fertiles.

Ainsi, avant de tenter de concevoir un enfant, il est conseillé à une femme d’effectuer une prise de temps et de connaître son rhésus. Cela permettra de prendre les mesures requises afin d’améliorer la fertilité.


0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

5661